Les alphabets de toutes les langues n’ont qu’un objet : celui de représenter des sons. L’alphabet musical est plus compliqué, car il faut que ses signes d’intonations se combinent avec ceux de durée, et même que les notes indiquent les deux choses à la fois. Celte complication est la cause principale de la difficulté qu’on éprouve à lire la musique.
Les notes étant destinées à représenter les sons, on a dû modifier leur forme afin qu’elles pussent exprimer aussi les différences de leurs durées.La musique n’est pas seulement un art de sensation physique; son objet est aussi d’émouvoir. C’est à tort qu’on en a fait un art d’imitation. Elle exprime indépendamment d’autres choses indépendamment de la parole. Tous les styles et tous les moyens sont bons lorsqu’ils sont appropriés. Les faux jugements résultent de l’admiration qu’on professe pour certaines manières à l’exclusion de certaines autres.

Consciente de toutes ces considérations artistiques, La Méthode Colin a essayé de créer un programme que vous pouvez, chacun d’entre vous, l’adapter en fonction de ses besoins et l’adopter comme technique professionnelle et personnelle. Il s’agit juste de découvrir les étapes de cet apprentissage pour se rendre compte de la rigueur des exercices, du progrès calculé et de la rapidité d’assimilation.

Dans l’origine des sensations musicales, on n’en aperçoit pas le principe.L’habitude d’entendre de la musique, sans en analyser les détails, n’en donne que des notions et des sensations incomplètes et propres à chacun. On juge en général sur la foi d’autrui. La Méthode Colin vous fait vivre tout au long de son programme toutes ces sensations et vous les expliquent en termes appropriés et en styles musicaux diversifiés.
Nécessité d’acquérir une méthode capable de s’adapter à vos différentes sensations et à vos besoins divers…

La Méthode Colin vous permet de renouer avec la musique des liens sûrs et vrais:

https://www.methode-colin.com/