Apprendre le piano avec des mélodies pour piano

Il y a une très grande différence de progression quand vous apprenez le piano avec des mélodies conçues pour le piano et le fait d’apprendre avec “des mélodies” tirées de chansons connues.

Il faut savoir qu’une heure d’apprentissage sera 4 à 5 fois plus efficace avec un programme qui enseigne des mélodies conçues pour le piano.

Après un mois de progression c’est flagrant sur plusieurs points:
– la reconnaissance des notes par l’oreille.
– la reconnaissance visuelle de l’écriture des notes.
– une expérience au niveau des doigtés pour la main droite beaucoup plus riche grâce à un plus grand choix de “combinaisons de notes”.
une écoute différente car c’est la note qui est mémorisée pour elle-même et non pas parce que vous connaissiez déjà  auparavant la mélodie.
– le fait de savoir apprécier “les différentes combinaisons” au lieu de se référer à une sorte de “par coeur” du fait que la chanson est déjà mémorisée en vous.
– votre compréhension des figures rythmiques car vous vous concentrez encore une fois sur la combinaisons des notes et des rythmes, non pas sur le fait de vous rappeler l’air de la chanson.

Savoir apprécier la mélodie pour elle-même

Vous n’apprenez pas le piano pour les autres
mais pour vous mêmes

Chaque mois vous ferez des “grand bons en avant”,  si vous faites le choix d’apprendre surtout pour vous-mêmes et avec l’idée de bien comprendre l’intérêt de votre progression, le pourquoi des choses etc.
Vous avez la chance avec la Méthode COLIN de pouvoir progresser avec 4 ou 5 fois plus de morceaux par an, de progresser avec des bases solides qui donnent la possibilité d’apprendre toutes les 45 minutes un nouveau morceau. C’est ce travail minutieux de préparation qui permet aux élèves de bénéficier d’une progression aussi exceptionnel.

Donnez-vous de réels moyens de construire en vous des bases au piano passionnantes et solides.

Le plaisir de jouer au piano qui  peut devenir “passion”,  peut selon vos choix être de courte durée, soit devenir au contraire de plus en plus merveilleux comme “un cadeau de la vie”.

Soit vous faites le choix de comprendre ce que vous apprenez, soit vous copiez en apprenant des succès sans saisir la logique de ce que vous jouez au piano et sans savoir pourquoi une combinaison de notes va devenir une “belle mélodie”.

Chaque mélodie est une “combinaison de notes”

Si vous apprenez le piano essentiellement avec des mélodies créées pour la chanson,
vous utilisez un nombre très faible de combinaisons

Dans une pièce pour piano, vous utilisez en générale au minimum  3 fois plus de combinaisons de notes  qu’en jouant la mélodie d’une chanson. Parfois vous jouerez dans une musique écrite pour le piano, rien qu’à la main droite pour jouer seulement la mélodie, 20 à 30 fois plus de combinaisons de notes ce qui est énorme même sur une musique qui sera interprétée en 3 minutes.

Comment progresser sur un an aussi bien avec un programme qui n’utiliserait que des mélodies tirées du chant?

En réalité ce n’est pas possible, car les mélodies pour piano vous permettent de jouer un très grand nombre de combinaisons et chaque mois vous ferez un grand bon avant comparé au fait de jouer seulement des mélodies tirées du “chant”.

Chaque mélodie est “une phrase musicale”

Dans une chanson deux choses importantes vous interpellent:
– les paroles
– la mélodie

Mais il n’y a pas que ça:
– la voix de la chanteuse ou du chanteur
– toute l’orchestration

C’est sur ces bases que vous trouvez l’intérêt du morceau et c’est cela que vous imaginez en premier lorsque vous jouez le morceau au piano. On ne peut pas critiquer ce comportement, car la musique c’est aussi le rêve, mais attention, le piano c’est beaucoup plus riche que cela car il n’est pas là seulement pour essayer de reproduire toute une ambiance créée par une chanson écrite parole et musique, et orchestrée même si c’est une autre façon de se retrouver dans l’ambiance de la chanson.

La Méthode COLIN vous apprend le “piano bar”, par conséquent par principe ce serait surprenant d’enseigner ce style de piano et en même temps de le dénigrer.
L’idée est de distinguer le fait de n’apprendre qu’avec des mélodies tirées de la chanson et par conséquent d’évoluer très lentement en passant à côté de toutes les combinaisons de notes que vous auriez pu apprendre au piano en progressant grâce à des mélodies conçues pour le piano.

Si vous progressez avec une méthode qui privilégie “les combinaisons de notes”, une méthode qui vous aide à comprendre qu’une mélodie peut devenir intéressante pour elle-même, non pas grâce à des paroles, ou la voix d’une chanteuse ou d’un chanteur ou enfin de toute une orchestration,  vous apprendrez davantage, les différents chemins qui permettent de créer ou de reconnaître une belle mélodie sans se faire distraire par le reste, vous serez davantage concentré(e) sur les notes et les sonorités de votre piano. Aussi votre reconnaissance visuelle sur une partition, votre oreille musicale, votre interprétation etc. tout cela progressera beaucoup plus rapidement.

Vos performances en écoute et en créativité
seront de toute évidence
d’un tout autre niveau en l’espace de moins d’un an

 

Aussi, il faut comprendre que chaque combinaison de notes devient à part entière “une vraie phrase musicale”.

Chaque note est un “mot,”
une suite de notes devient “une phrase mélodique”,
c’est à dire “une phrase musicale”,
c’est à dire “une mélodie”


Le charme de la mélodie ne vient pas cette fois-ci des paroles existantes ni de l’orchestration, mais du rythme des notes, de la sonorité (expression de votre jeu musical) et de vos arrangements à la main gauche.

Mais rappelons-nous bien que chaque “phrase musicale” devient “une mélodie”, et que dans un solo, chaque “phrasé” devient “une mélodie”.