Le rêve de jouer du piano

Votre choix et votre rêve c’est de pouvoir jouer du piano avec plaisir

Texte écrit par M.COLIN

Si c’est votre rêve et que vous avez fait le choix de transformer votre quotidien avec la passion qui vous attend “depuis peut-être des années”,
n’acceptez pas de partir dans une voix la plus compliquée possible ou commune en croyant que plus vous souffrirez pour apprendre,
plus ce sera normal.
Si vous pensez que plus il y aura de solfège, plus ce sera la preuve que c’est la bonne voie, je ne veux pas vous contre dire, car comme on dit,
“ce qui est gravé depuis l’enfance, c’est très difficile de l’enlever” et surtout quand c’est la société qui vous le met dans le “crâne”.
La méthode COLIN a été nombreuses fois primée par le Concours Lépine, chaque année,  la majorité des élèves qui participent aux stages
effectuent entre 300 et 500 km pour assister à un week-end de 11 heures et chaque année, des élèves prennent l’avion pour assister à
un stage organisé par la méthode COLIN.

Ne pas être limité(e) quand on joue au piano

Si une personne se déplace de loin pour assister à un stage, c’est parce que quelque part,
elle est “passionnée par le programme de la méthode COLIN” et surtout parce qu’elle a compris qu’en un week-end
elle apprendra plus de choses qu’en suivant des cours toutes les semaines pendant un an avec un professeur de piano.

Apprendre le piano et gagner des années?

Rappel  chapitre “Apprendre le piano pas comme les autres”

Je vous ai dit que je n’étais pas comme les autres.
La première chose que je n’ai jamais acceptée c’est pourquoi, lorsque j’étais enfant on me disait ‘il fallait lire de plus en plus vite les notes,
faire des exercices de doigts écrits sur des pages “noires de notes”, et qu’en même temps je n’étais réellement pas efficace
pour déchiffrer seul des partitions de piano.

Des heures de solfège, des heures de PIANO pour pratiquer des exercices techniques, et après?

Et après, on espère que “OUI” on va être SUPER efficace pour déchiffrer seul des “partitions de piano”.


GRANDE déception:

Vous pouvez passer des heures à essayer de lire très vite la clé de sol,  des heures à  essayer de lire très vite la clé de fa,
même réviser le soir avant d’aller vous coucher comme certaines personnes me l’ont dit et pourquoi pas lire “une mesure clé de sol”
et tout de suite après “une mesure en clé de fa”.
Vous pouvez faire tous les exercices de doigts avec des méthodes de piano très connues pour apprendre spécialement à être rapide.
Et alors?, je vous demande de jouer une partition d’un niveau 5ème année de piano en vous donnant disons 30 minutes de préparation.

Croyez-vous que ce sera possible pour vous de jouer facilement la partition, simplement parce que vous avez les doigts ultra rapides
et parce que vous savez lire très vite la clé de sol et très vite la clé de fa ?

Je vous garantie que “vous pourrez doubler vos heures et mêmes les tripler” sans atteindre ce que souhaitiez réellement à la base.
En effet, la pédagogie du piano c’est plus complexe que cela.
Attention, ce n’est pas l’apprentissage du piano qui est compliqué, mais le fait de comprendre les mécanismes
qui permettent à notre cerveau de réagir efficacement et par conséquent de savoir APPORTER aux élèves
des vraies capacités pour progresser rapidement et acquérir de bonnes bases.

La méthode COLIN pour apprendre le piano privilégie le “naturel”

Qu’est-ce le naturel?

C’est de réussir à réagir avec maximum de logique
mais…… sans trop réfléchir