Les automatismes au piano développés par la méthode COLIN

Dans le site différents chapitres vous parlent “des habitudes d’apprentissages”, “du nombre de morceaux appris au piano”, ” des réflexes acquis”, “des étapes d’apprentissages spécifiques enseignées par la méthode COLIN”, etc.

Le “naturel”, “les logiques sans réfléchir”, vous avez la réponse, on est loin des pages noires de solfège et des exercices ultra rapides à effectuer tous les jours.

La méthode COLIN “tout naturellement” vous apprendra à être très efficace en solfège, et vous développera progressivement une vrai rapidité dans les doigts.

Concernant la vitesse des doigts, il y a certaines choses que vous devez savoir:

  • 1) Le développement d’automatismes permet de vous développer la vitesse et la régularité.
  • 2) La force et en même temps la légèreté ainsi que les différentes techniques pour attaquer les notes
  • 3) La recherche par la sonorité, car votre cerveau mémorise le son des notes et vous aide en même temps à gérer la rapidité des doigts.
  • 4) Parfois le métronome mais pas en permanence.
  • 5) Vos capacités à écarter vos doigts.
  • 6) Vos techniques pour déplacer vos poignets et les décontracter.
  • 7) L’apprentissage par le rythme vous aide énormément
  • 8) L’endurance musculaire des doigts, et la vivacité instantanée.
  • 9) La recherche de relaxation durant l’exécution.
  • 10) Votre capacité à être attentif et à être concentré.
  • 11) Les différents doigtés travaillés en priorité.
  • 12) Votre travail sur la position de vos mains et de vos doigts pour réussir à être le plus précis possible (en face, pas trop en face du clavier, la main en retrait ou avancé etc.
  • 13) La distance utilisée entre le doigt et la note.
  • 14) Les mouvements qui accompagnent l’action des doigts.
  • 15) Et enfin, vous pouvez jouer rapidement et avoir un jeu désagréable à l’écoute,
    et c’est le programme pédagogique que vous suivrez qui vous saura vous éduquer ou pas votre sens de l’écoute ou faire découvrir les voies pour progresser avec des bases solides.

voulez vous donner les moyens de jouer de nombreuses mélodies,
Ce n’est en tout cas pas la faute de l’apprenti.

Si vous choisissez la méthode COLIN,
vous ne verrez pas le piano comme habituellement on voit l’apprentissage du piano.

Effectivement, je ne sais pas si vous serez “rassuré(e)” ou pas,
je ne suis pas comme tout le monde.
J’ai toujours cru que dans la vie il fallait savoir faire les bons choix. Malheureusement ou heureusement, mes choix n’étaient pas ceux de la grande majorité.
Je n’ai jamais réussi à me mettre