Une anecdote très parlante :
Un jour M.COLIN était dans une salle où il y avait d’autres inventeurs, un présentateur parle de M.COLIN et dit ;
“Ici nous avons un monsieur exceptionnel qui a créé grâce à de nombreuses années de recherches “une méthode de piano ultra rapide”, car dès le départ en “15 minutes vous jouez des deux mains” et ensuite il a conçu un progression qui vous permet d’apprendre chaque partition en 45 minutes !”
Une dame prend la parole et dit ouvertement “je comprends que nous sommes ici pour faire évoluer les choses, mais il ne faut pas avancer n’importe quoi non plus !”.
Le présentateur connaissant la valeur du travail de M.COLIN (+ de 30 années de recherches en pédagogie), réponds du “tac au tac”:
“C’est ce que M.COLIN me dit toujours “au départ les personnes commencent à sourire !”, “ensuite, M.COLIN leur parle de la conception des livres de musiques habituels, des erreurs pédagogiques très courantes, mais je préfère que M.COLIN  vous en parle lui-même”.
Alors M.COLIN a pris la parole: Le programme que j’enseigne en tout cas au départ, ce sont des partitions qui sont conçues pour de la pédagogie avec des vraies logiques d’apprentissages, des étapes adaptées et effectivement ces partitions s’apprennent en 45 minutes chrono. Et par la suite, après avoir suivis plusieurs programmes, quand l’élève aura un niveau suffisant en quelques heures, il pourra sans professeur déchiffrer des partitions de Chopin ou de Bach, mais pour cela, il y a tout un processus à développer. Et je confirme que les 163 premiers morceaux s’apprennent chacun en 45 minutes”.

Moi aussi, cela m’amuse !

“Moi aussi cela m’amuse, le fait d’avoir des réactions si vives, c’est aussi la preuve que nombreuses personnes ont eu des souvenirs assez marquants durant leur apprentissage du piano.  C’est pour cela que j’explique toujours que la plupart du temps les professeurs enseignent le piano souvent avec des partitions qui n’ont pas été conçues au départ pour de la “pédagogie”.

“Je demande à voir !”

Le présentateur en regardant la dame dit “Alors ?”, et la dame réponds “Ok, je demande à voir !” et après la conférence la dame est venue rejoindre M.COLIN, “désolée pour ma réaction brutale, c’est tellement la mode de vendre du vent !” Ils ont discuté plus d’une demie heure, et cette dame s’est inscrite avec également sa fille de 16 ans. En fait, toutes les deux suivaient des cours dans une petite commune et avaient vraiment le sentiment de stagner, d’où sa réaction.

CHOPIN fut un grand compositeur, par contre il composait pour le public non pas pour créer une progression pédagogique

Oui, c’est un fait, que par exemple, Chopin ou Bach composaient des musiques pour être jouées en public non pas dans le but d’enseigner le piano. C’est donc normal que l’élève mette parfois longtemps pour apprendre une partition.