La série 6 et le livret technique numéro 3.
Rarement un programme de morceaux progressifs aura abordé autant de techniques et aussi variées.
La série 6, c’est avant tout le plaisir musical avec deux raisons qui se complètent:
1) Le plaisir de varier les styles et le plaisir de jouer des mélodies agréables et souvent très originales dans les deux sens du terme.
2) Le grand plaisir de comprendre, d’aborder et de maîtriser un grand nombre de variantes techniques.

Explications plus détaillées pour les personnes qui ont déjà pratiqué la musique

La méthode COLIN dès les premières séries permet de reprendre l’apprentissage du piano avec de nouvelles bases.L’idée est de développer davantage de “naturel”, de faciliter le déchiffrage à vue, d’apporter la capacité de s’adapter à n’importe quel style.
L’élève apprend à savoir respecter les musiques composées par les grands compositeurs classiques
et en parallèle peut s’évader sur d’autres styles “le piano bar”, le blues, le jazz etc.

Dans la série 6, c’est “l’interprétation” qui prendra une très grande importance.
Une grande nombre de pièces musicales de la série 6 n’auraient pas d’intérêt à l’écoute s’il n’y a
pas de travail approfondi sur l’interprétation.

Maintenant, qu’apporte la série 6 par rapport aux autres séries ?

Dans le programme de la série 6, on change de génération, et grâces aux habitudes acquises dans les séries précédentes, vous allez pouvoir profiter de techniques encore plus innovantes.
C’est en effet grâce aux automatismes développés au niveau des mouvements, de la gestion des yeux (pour les déplacements), et au niveau du repérage visuel sur la partition, que vous allez pouvoir adapter très rapidement
d’autres habitudes qui s’ajouteront à tous vos acquis.

Il serait assez difficile de pouvoir profiter de ce programme pleinement sans avoir eu la grande expérience des 300 morceaux enseignés dans le programme des 3 premières années qui ont été enseignées avec des techniques spécifiques à la méthode COLIN.

Quand l’élève regarde la partition, visuellement il reconnaît les notes mais surtout les mouvements de notes pour la main gauche, les suites de notes à la main droite qu’il a appliqué longtemps.
Cette technique de repérage devenu comme un réflexe, lui permettra d’être meilleur en repérage visuel mais également en application sur l’instrument, ce que l’on appelle “la lecture à vue” ou” le vrai déchiffrage de partition”. Son oreille musicale sera aussi très bien formée, son sens du rythme  expérimenté et ses repères visuels seront très différents par rapport à un élève qui a appris à lire “note par note”.

Jusqu’à la fin de la série 5, toutes ces habitudes sont développées de façon très naturelles et à partir de la série 6, on commence à prendre conscience de cette grande expérience du fait que les leçons pointes du doigt sur ce qui s’est passé naturellement depuis le début.
A partir de ce moment là, l’élève va apprendre à mieux repérer de façon consciente et va progresser deux à trois fois plus rapidement en “lecture à vue” ou en “déchiffrage de partitions”.

La réussite de ce programme série 6 sera dû en grande partie aux habitudes de mouvements et visuelles apprises durant les 5 premières séries mais également au nombre exceptionnel de morceaux appris qui ont permis d’acquérir cette expérience musicale (visuel, oreille musicale, sens du rythme, interprétation, improvisation etc.).

En résumé, grâce aux acquis des séries précédentes, la série 6 va devenir très passionnante du fait que c’est à partir de cette série, que l’élève va comprendre le “résultat de toute cette expérience acquise”.
Il va découvrir toute l’AUTONOMIE qu’il a acquis et va apprendre obligatoirement à améliorer considérablement ses interprétations.
La série 6 va lui développer :

– La dextérité.
– Le “discourt des notes”.
– La régularité quand les deux mains s’entrecroisent.
– Des vraies qualités au niveau de la sonorité durant les mouvements que ce soit dans des vitesses lentes ou rapides.– De vraies compétences concernant le déchiffrage de partitions, au niveau rythmique, au niveau des notes très graves et très aiguës, et au niveau des changements d’altérations au sein même d’une partition.

La série 6 ce sont des partitions un peu plus longues et peut-être plus passionnantes qui forment au niveau de l’interprétation mais également au niveau de la concentration.

70 morceaux qui vous apprendront à comprendre plus rapidement une partition
et à apporter une grande Autonomie que ce soit au niveau du déchiffrage de partitions
qu’au niveau de la créativité en interprétation et en improvisation.

La série 6 = 70 morceaux (moyenne deux à trois pages par morceaux)
Le livret technique numéro 3 = 250 exercices

Vous obtiendrez un niveau équivalent à 7 années de piano lorsque vous aurez réellement terminé les 6 séries,
vous pourrez commencer à aborder les valses de Chopin, les inventions de Bach etc. et vous aurez un niveau
semi-professionnel dans les styles “piano bar”.

Le programme 4ème année, ce sont au total 3 livres et 20 CD audio.