1) Apprendre le piano en variant les styles

Dans le 2ème programme, vous apprenez à varier les rythmes et à vous concentrer sur l’interprétation. Ce sont des bases importantes pour jouer du piano avec talent. Jouer sans penser “qualité”, sans penser “émotion” ou “création d’une ambiance” ou encore “évasion” par la musique, c’est passer à côté du “vrai rôle de la musique” et du “vrai plaisir que peut nous offrir la musique”.
Pouvoir varier les styles c’est ce donner un maximum de “vocabulaire”, de “thèmes”, et en même temps une certaine “liberté musicale” au niveau de l‘interprétation et par la suite, au niveau de la créativité au piano.
Varier les styles au piano,
c’est s’obliger aussi à varier les techniques, les rythmes, les vitesses, les doigtés, la façon d’interpréter.

2) Apprendre le musique, c’est comme apprendre à être acteur ou comédien

Si vous jouez au cinéma ou au théâtre et si avez toujours le même genre de rôle, vous resterez toujours dans le même registre,de ce fait, vous aurez du mal à varier et à évoluer. C’est assez triste de jouer toujours dans le même style de personnage. Imaginez seulement cinq années de carrière et peu de variantes, est-ce que l’acteur ou le comédien va s’épanouir autant que s’il avait exploré un maximum de de rôles différents?
La richesse de l’art, même si par la suite on souhaite se spécialiser dans un style particulier, c’est de pouvoir développer une certaine curiosité pour mieux se nourrir, rêvez et ensuite s’exprimer.
Dans la musique, si vous ne développez pas dès le départ cette “curiosité”, cette “soif de découvrir”, très vite votre chemin va “se rétrécir au lieu de s’élargir”. Je ne pense pas que ce soit l’objectif de “l’apprenti musicien”.
D’autre part, techniquement, plus vous savez vous ADAPTER à des styles de musiques différents, plus vous apprenez vos morceaux FACILEMENT et RAPIDEMENT, plus vous pouvez improviser dans des styles très différents et plus, vos interprétations seront intéressantes, prenantes et parfois même, originales.

3) Être à l’aise dans les déplacements éloignés

C’est aussi un des objectifs du 3ème programme.

Dans le 2ème programme piano méthode COLIN, vous avez développé grâce à un répertoire appelé “le répertoire bonus”, des qualités au niveau “rythmique” et au niveau “interprétation”.
Dans le 3ème programme piano méthode COLIN,
l’objectif est d’apprendre surtout à la main droite de passer facilement des notes “très graves” aux notes “très aiguës”.  Déjà dans un premier temps à passer des notes assez graves aux notes aiguës.
Pour cela il faut s’habituer à certains doigtés, les maîtriser et en même temps éviter de trop regarder le clavier.

Pourquoi est-ce important de travailler tout particulièrement les déplacements éloignés?

Tout d’abord pour être plus facilement “AUTONOME”. Dans la grande majorité des partitions que ce soit dans le style “variété”, le “classique”, ou le “jazz”, on ne peut pas dire que l’idée principale est d’essayer de faire des “cours déplacements”.
Effectivement, en musique, très souvent, dans la mélodie, vous avez des notes à jouer qui sorte du contexte pour apporter de la couleur, un peu plus d’ouverture durant “le discours mélodique”. Par conséquent, vous serez amené très souvent à devoir faire “des passages de doigts” ou des déplacements de la main pour atteindre certaines notes.
Plus vous saurez adapter un doigté logique pour effectuer ces déplacements, plus vos doigts et votre regard seront entraînés, plus il vous sera facile d’aborder un plus grand nombre de partitions, et plus vous serez “AUTONOME” pour déchiffrer des partitions, même si les doigtés ne sont pas indiqué.

Le répertoire, appelé “répertoire complémentaire 1ère et 2ème année” va vous apprendre à varier un maximum de styles de musiques, les déplacements éloignés et vous permettra grâce à 208 exercices de développer votre rapidité des doigts, vos passages de doigts, votre anticipation du regard (dans la vitesse) ainsi que vos écartements.
Ce programme étant la partie B, du 3ème programme, c’est à dire, suite 3ème programme après la série 4.

Série 4 + répertoire série 4, 40 morceaux progressifs.

Partie B
3ème programme, après la série 4, progression sur 6 mois.
53 morceaux. et 208 exercices qui concernent la rapidité des doigts et les écartements.

Piano 4ème programme

Pensez à faire les TESTS GRATUITS !

Tarif du 1er programme progression sur 10 mois
Tarifs des 1er, 2ème, 3ème et 4ème PROGRAMMES